U.S. COLOMIERS : site officiel du club de foot de COLOMIERS - footeo

INTERVIEW DE DANIEL LACROIX ENTRAINEUR DES BENJAMINS 1

16 février 2009 - 00:00

Parce qu'il fut pro pendant plus de dix ans à l'UST puis au TFC renaissant, parce qu'il est éducateur à l'US Colomiers depuis 1983, Daniel Lacroix est une des grandes figures du football régional. Aujourd'hui responsable des benjamins de l'USC.
Daniel, les enfants que vous entraînez connaissent-ils votre parcours de footballeur ?
Pas directement. Mais leurs parents leur en parlent et parfois je les vois arriver à l'entraînement avec un livre ou un journal où je suis en photo. Il faut dire que ça ne date pas d'hier. J'ai arrêté ma carrière en 1982, j'avais trente ans et le TFC allait remonter en L1. J'ai fait ma dernière saison en L2 sans connaître la L1.

Vous avez tout de suite enchaîné à Colomiers ?
Oui, je suis revenu dans le club de mes débuts. Je n'aurais eu que deux clubs dans ma carrière; Colomiers jusqu'à 17 ans et le TFC ensuite jusqu'à 30 ans. Plusieurs clubs se sont intéressés à moi dans l'intervalle mais comme j'étais sous contrat avec le TFC, et comme les contrats étaient respectés à l'époque, je n'ai jamais bougé. Je ne le regrette pas car j'étais bien à Toulouse, près de ma famille et de mes amis Columérins. Ma reconversion fut donc très naturelle vers ma ville de naissance qui me proposait un poste d'éducateur sportif. Et depuis, j'y suis...

Quels postes avez-vous occupé au sein du club ?
Tous ou presque (rires). J'ai été joueur, en PH et en DH, entraîneur des seniors et de pratiquement toutes les catégories d'âge à partir des 15 ans jusqu'aux poussins. Aujourd'hui, j'ai en charge la catégorie des benjamins. Et je me régale. Je suis éducateur depuis mes 18 ans puisque lorsque je suis arrivé au TFC, nous les joueurs étions impliqués au niveau de l'entraînement des jeunes du club.

L'US Colomiers est un des meilleurs clubs formateurs de la région, qu'est-ce que cela implique lorsque l'on est un de ses éducateurs ?
C'est déjà une grande fierté. Nous avons été élus trois fois meilleur club formateur de France et cette reconnaissance montre bien que nous sommes un élément prépondérant de la réussite du club dans son ensemble.

"A partir du moment où un gamin est contacté par un club pro, il n'a plus le même rendement."

Justement, après avoir longtemps échoué aux portes du CFA2, voilà l'USC en CFA avec l'ambition de monter en National. Qu'est-ce qui explique cette soudaine ascension ?
D'abord l'arrivée d'un président qui a apporté avec lui de nouveaux moyens financiers. Nous avions un président, Alain Dufour, qui voulait un peu tout faire, nous sommes passés à une organisation où chacun, à sa place, travaille sérieusement. L'ambition du président est grande qui prévoit une montée vers le National d'ici trois ou quatre ans. Et je pense qu'il y arrivera car il n'est pas du style à lâcher. Comme il est bien entouré, notamment avec Frédéric Pons qui fait du bon boulot, je crois qu'on va y arriver.

Revenons aux jeunes, votre spécialité. Que pensez-vous de la réforme qui devrait intervenir, peut-être, la saison prochaine, avec notamment la suppression des 14 ans Fédéraux ?
Cette suppression est pour moi une bonne chose car il y a trop de "championite" en 14 ans. La repousser à 16 ans ne sera pas une mauvaise chose. Un club comme Colomiers peut tenir la distance mais le championnat fédéral était trop exigeant et coûteux pour beaucoup de petits clubs. Il incitait également les recruteurs à s'intéresser encore plus tôt aux joueurs.

Justement, quel impact ont ces recruteurs de clubs pros sur les jeunes de Colomiers, très sollicités à tous les âges ?
On les voit tourner dès les benjamins... et parfois même avant. C'est évidemment trop tôt. Car on s'aperçoit tous les ans qu'à partir du moment où un gamin a été contacté, il n'est plus le même vis à vis de ses coéquipiers, il se sent au dessus et au final il n'a plus le même rendement. C'est presque inévitable. Beaucoup trop de jeunes joueurs de chez nous, parce que nos équipes de jeunes évoluent au meilleur niveau, sont amenés à partir beaucoup trop tôt... pour revenir souvent quelques années après, parfois détruits mentalement. Je ne suis pas contre la sélection ou le milieu pro, j'en suis issu, mais il y a un juste équilibre à trouver. Qu'un club pro mise sur un ou deux joueurs, je veux bien, mais qu'il en attire autant tous les ans, ce n'est bon pour personne.

Vous évoquez le TFC lorsque vous dites ça ?
Nous avons un partenariat avec le TFC donc de très bons rapports avec eux. Je parle de manière général de l'approche de tous les clubs pros car il n'y a pas que le TFC qui s'intéresse à nos jeunes.

A 14 ans, quel adolescent étiez-vous ?
Je n'avais qu'une préoccupation en tête, aller m'entraîner, aller jouer. Je me préparais toute la semaine pour le match, je cirais mes crampons et je prenais mon vélo pour me rendre au stade. J'étais prêt à tout pour le foot. L'état d'esprit des jeunes n'est évidemment plus le même notamment parce que l'environnement a changé et la place du foot dans la société également. Notre rôle d'éducateur est donc encore plus important pour relativiser tout ça.

propos recueillis par Johan Cruyff (source ddu site http://www.foot31.fr)

Commentaires

serge capdeville est devenu membre 4 mois
Frederique Voisin est devenu membre plus de 3 ans
Theo Poirrier est devenu membre plus de 4 ans
http://www.colomiersfoot.fr/ plus de 5 ans
U10 - EQUIPE 6 et 9 autres plus de 5 ans
PRONOSTIQUE plus de 5 ans
Bonne saison 2012/2013 plus de 5 ans
ANTHONY GALMARD a signé le livre d'or plus de 5 ans
lwozniak a signé le livre d'or plus de 5 ans
Félicitation ! plus de 5 ans
Bonne année plus de 5 ans
bonne année 2012 plus de 5 ans
coach omar a commenté Détections génération 2000 et 2001 plus de 6 ans
salut les "biloutes" plus de 6 ans
Détections génération 2000 et 2001 plus de 6 ans

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Joueurs
  • 4 Supporters